Rechercher
  • Coralie

À l’échelle humaine : Focus sur la Planète Terre.

Mis à jour : avr. 8

Texte inspiré, pensées expirées. Quelques mots pour prendre de la hauteur et pour plonger dans notre fort intérieur.


#planeteterre

Que se passe-t-il chez les humains ?

Après la colère rugissante est arrivée la peur flageolante, puis l’entraide et la solidarité ont enfin fleuri de nouveau. Un vent de renouveau arriverait enfin sur la Planète Terre ? L’Espoir est en train de bourgeonner au printemps naissant de l’an 2020.


Nous avons en environnement, depuis des années, les agitations liées aux mouvements divers à travers le monde qui expriment tous une incompréhension. Un sentiment de dénigrement semble commun à tous. Le peuple est en colère et l’exprime depuis des mois et des années dans la rue à gorge déployée. Les corps servent d’armes et de boucliers, de défouloirs et de réceptacles, aux émotions si longtemps contenues et inexprimées par peur.


Par peur, mais de quelle peur parle t’on ? Un peur commune ?

Une peur individuelle ? Une peur primaire ? Instinctive ?

Finalement, peu importe de laquelle il s’agit. Car quelle qu’elle soit, la peur agit toujours par la même voie. Elle vise le Coeur.

La Peur est d’une famille qui est composée de nombreux membres. Ses parents les plus proches sont la Colère, le Rejet, L’Angoisse, l’Agressivité, l’Attaque, … et ses plus lointains sont la Jalousie, la Rancune, le Dédain, le Jugement, l’Attentisme, le Doute et bien d’autres encore, qui ne font pas du bien au Coeur.

Qui ne nourrissent pas le Vivant mais qui le gangrènent.

Aujourd’hui, la Peur a de nouveau frappé les humains. Mais d’une autre manière. Elle les a tous pris en même temps. Pas de distinction. Pas de différence pour leur couleur, leur religion, leur classe sociale, leur nationalité, leur idéologie. À peut-être un détail près qui nous échappe encore un peu. Les coeurs purs sont un peu épargnés. Les enfants seraient un peu plus à l’abri. Y aurait-il un lien ?


Y aurait-il un lien qui dépasse « l’entendement-humain-commun-basique », celui qui refuse « la-dimension-qu’il-ne-voit-pas » ? Sûrement. Est-il cohérent de croire que tous ces évènements qui arrivent sur La Planète Terre depuis la genèse, ne sont pas sans lien et ne sont pas anodins ? Qu’ils sont là pour nous faire réfléchir. Pour nous pousser dans nos retranchements, dans nos limites. Tous nous amènent droit sur nos peurs. Dans quel but ? Les guérir.

Une consœur a parlé de l’effet miroir. Je la rejoins dans son idée. Le Monde tel qu’il est à l’extérieur, est le simple reflet de ce qu’il se passe dans nos forts intérieurs et dans nos coeurs. Les enfants eux, quand ils ont la chance de ne pas être gangrénés trop vite par les adultes, ont dans leur bagage en accès direct l’antagoniste de la Peur. Ils ont l’Amour. L’Amour qui a pour parents dans sa famille, la Joie, le Bonheur, la Légèreté, la Douceur, la Paix, l’Harmonie et bien d’autres émotions qui nourrissent le Coeur, l’Âme et « l’Invisible-qui-fait-du-bien » à Gaïa et à ses hôtes.

L’Univers entier oeuvre pour que le processus de transformation et de mutation continue. Mais l’espèce humaine à la peau dure ! Seuls quelques milliers d’entre eux ont compris une partie de l’enjeu de l’Évolution et du but de l’incarnation sur ce plan. Alors quelqu’un peut-il prétendre avoir TOUT compris quant au dessein de l’Univers en étant incarné ? Peut-être quelques Initiés sont-ils envoyés pour élever et guider le Monde ? Car il est encore un grand nombre qui est empreint de cette Peur qui empêche. Qui empêche d’avancer, de se dépasser sur plusieurs niveaux. Comment mettre le pied dans le vide si l’on pense que l’on ne peut pas voler ? Comment avancer dans le noir si l’on pense qu’il n’y aura pas de Lumière un peu plus loin ? Comment aller au devant de ce que l’on ne connait pas ?

Quels sont les éléments manquants à ces initiatives, quelles qu’elles soient, avortées de manière précoce ? Il manque une graine génératrice de mouvement dans cet écosystème.

Cette graine nommée Espoir.


Sans elle, avancer n’est pas possible. Et cet évènement mondial est un nouveau terreau pour qu’elle prenne une nouvelle fois racine. Mais vu le fonctionnement de l’humain … il faudra sûrement encore plus de terreau, ou de coups de pelle … car sa résistance est endurante.

Il y aura encore besoin d’évènements qui choquent, qui secouent, qui bousculent et ébranlent la structure dans laquelle les Hommes se sont enfermés. Sans juger et simplement en observant. C’est utile. Utile pour le Monde. Utile pour remettre un sens à l’existence. Utile pour que les habitants de Gaïa se nourrissent d’Amour et d’Espoir et qu’ils laissent la Peur faire partie de leur histoire, mais qu’ils n’écrivent plus avec elle les chapitres à venir.

Que l’Avenir soit empreint d’Amour et d’Espoir pour que ce monde et ce plan puisse devenir une dimension dans laquelle les leçons sont moins amères. Que les expériences et les apprentissages soient acquis plus vite car il y aurait moins de résistance. Que ce monde redevienne un monde où la Magie est à nouveau active et où chacun dépasse ses limites, mentales, émotionnelles et spirituelles, un monde où l’utopie à sa place, un monde où l’Amour guide et inspire le genre humain. Un monde où, si il y a encore des nouvelles qui circulent à grande échelle comme aujourd’hui avec les médias, qu’elles soient bonnes, heureuses, enthousiastes, porteuses, créatrices de rêves et d’Espoir. Qu’elles véhiculent des énergies d’Amour et de Solidarité.

Aujourd’hui les égrégores, les puissantes masses énergétiques créées par le nombre qui dirigent les foules malgré elles, sont des égrégores de Peur. Ils dominent et dirigent les esprits dans la direction inverse de la Création Positive d’Amour Universelle de laquelle nous arrivons TOUS. Peu importe notre origine, notre nationalité, nos idéaux, nos envies, nos rêves et nos espoirs. Nous arrivons tous de la Source.


La Source est notre créatrice commune et la Terre est notre Mère nourricière.

Ici, la naissance fait oublier. Une légende raconte que l’ourlet sur la lèvre supérieure de notre bouche est l’emplacement où un Ange a poser son doigt pour nous faire tenir le silence sur la Connaissance Universelle. Chut. Nous sommes là pour nous souvenir. Nous sommes là pour apprendre à refaire naître l’Amour et à nous en servir pour évoluer.

Ce chapitre de l’histoire de l’humain n’est pas une première. Des maladies ont déjà frappé la communauté humaines plusieurs fois dans l’Histoire. Ces grandes maladies comme la peste noire, le choléra, la grippe espagnole et bien d’autres encore ont sûrement généré les mêmes élans entre les humains que ceux naissant aujourd’hui : la solidarité, la générosité, l’entraide, le souci du bien-être d’autrui, …


Mais un des problèmes de notre espèce, est que nous avons la mémoire courte. Les programmes internes doivent se renouveler sans laisser de traces suffisamment importantes pour que les leçons soient acquises. Ou bien le disque dur n’a pas assez de capacités de stockage … Donc les guerres sont sans fin, les gouvernements se pensent encore et toujours d’un genre autre que les peuples, vu la manière dont ils les considèrent. Les Hommes pensent qu’ils sont propriétaires de tout, de la Nature et des autres êtres vivants.

Alors la bonne nouvelle aujourd’hui, c’est que les choses avancent. Une nouvelle leçon est en train d’être dictée. Nous savons que dans les écoles il y a des élèves plus appliqués que les autres, il y en a qui sont plus motivés que les autres, il y a les rêveurs, les surdoués, certains sont plus ambitieux aussi et puis il y en a qui ne voient pas l’intérêt d’apprendre. La Planète Terre est notre école. Alors, quelle élève suis-je ? Et vous ? Quelle importance donnez-vous à l’apprentissage et à l’assimilation de vos leçons ? Avez-vous besoin que le professeur vous répète l’exercice ?

Avez-vous besoin d’être rappelé à l’ordre et d’avoir par exemple des exercices supplémentaires, car vous n’avez pas compris qu'il y a des consignes à respecter et des leçons à retenir ?

Cette école c’est la dimension Terre, ce professeur c’est la Vie, ces enseignements ce sont vos épreuves de vie. La maladie, le deuil, la perte, et toutes ces choses qui ne sont pas agréables lorsque l’on passe au travers, mais qui ont une fin, et qui recommencent si l’on n’a pas su en tirer l’essence et le sens afin de comprendre et d’apprendre.


Ce qu’il se passe aujourd’hui dans notre école, c’est une leçon. Une leçon que l’on connait déjà mais que l’on n’a pas retenue. Elle semble vouloir nous apprendre des choses ou nous faire un rappel de ce que notre âme sait sûrement déjà.

Mais quoi ? Peut-être à ouvrir les yeux ? Alors pour voir quoi ?


Peut-être avoir une vue d’ensemble pour re-co-n-naître nos semblables et voir le sacré en tout un chacun afin de partager notre vision uni-vers-elle de la Vie elle même ?


Peut-être à cesser de ne pas résister au rythme effréné que nous impose la société ? À enfin prendre le temps d’écouter, d’entendre notre âme et notre enfant intérieur qui ont des choses à nous dire.

Comme beaucoup l’écrivent actuellement, peut-être faire ENFIN un retour sur soi et réorganiser notre quotidien, nos priorités, nos envies. Être consciencieux par rapport à ce qui nous guide et nous nourrit, afin de laisser arriver à notre oreille la mélodie qui rythme notre Vie.


La réponse à cette question est composée. Elle concerne d’une part l’ensemble de la population mondiale sur le sens de la Vie sur ce plan et puis l’autre ramification au tronc commun, elle, est unique et c’est la vôtre. Vous avez une ou plusieurs réponses ? Elles sont justes. Chacune est la vôtre, suivez-la, elle vous amène droit sur votre chemin de vie et sur les leçons que vous avez à apprendre. Elle est là pour vous guider. Acceptez ce qu’elle vous présente, vous avez le droit de douter, d’avoir peur, d’hésiter. Mais entendez que le professeur va répéter si vous n’avez pas compris. Et sachez que ce n’est pas grave, il est là pour ça. Et nous sommes là pour apprendre. Chacun au rythme que nous insufflent nos peurs en accord avec notre coeur.


Ce professeur est Amour, tout comme nous Tous. L’Amour est un chapitre commun à toutes les leçons que la Vie nous enseigne. L’Amour rassemble. L’Amour uni. L’Amour guérit.

L’Amour EST la Vie et la Vie EST Amour.

L’Amour.

Voilà la trame de fond de notre raison d’être dans ce monde qui est le nôtre :

La Planète Terre.

12 vues

Coralie Guilhem

THÉRAPEUTE & CONSULTANTE

Énergéticienne

Praticienne en Santé Naturelle®

06 79 58 95 70

CC St Nicolas III - Centre médical

8, avenue Montaigne

31830 Plaisance-du-Touch

Suivez-moi

  • Facebook
  • Instagram

Copyright - Coralie Guilhem