Rechercher
  • Coralie

Le triangle Thérapie - Patient - Thérapeute

Comment se diriger vers un suivi de développement personnel adapté ?




Devrais-je entamer un suivi thérapeutique ? Vers quelle pratique m’orienter ? Combien de temps le suivi v-t-il durer ? Les soins sont-ils remboursés ? …


Quelques questions que l’on peut se poser, à un moment sur notre chemin de vie. Questions auxquelles il est parfois compliqué de trouver une réponse lorsque l’on souhaite pousser la porte des cabinets de méthodes alternatives, de médecines douces et holistiques. Ces approches thérapeutiques attirent de plus en plus de personnes désireuses d’un mieux-être au quotidien. Nous assistons depuis quelques années à leur mise en lumière au coté de pratiques telles que le yoga,le Qi gong ou le Taï-chi.


Ce dossier est pensé pour vous aider à trouver le professionnel qui vous convient, en fonction de votre état et de vos besoins, à ce moment précis dans votre vie.


Pourquoi et quand consulter ?


Depuis quand ressentez-vous une tension dans le corps, avec laquelle vous avez appris à vivre ? Combien de fois par jour un sujet passé, qui n’a aucune raison de vous perturber s’immisce quand même dans votre esprit ? Cette petite douleur chronique cachée avec des prise ponctuelle de médicament vous laissera-t-elle un jour tranquille ? Ce stress quasi permanent qui vous coupe le souffle insidieusement et qui vous coupe l'appétit trop régulièrement, est-il impossible à tempérer ? Ces problèmes digestifs qui vous dérangent depuis des années vont-ils un jour vous laisser tranquille ?

Tous les maux, sont des mots que votre corps vous envoie pour vous signifier que quelque chose est en déséquilibre dans votre intérieur. Les messages (douleurs, stress, insomnies, migraines, détresse émotionnelle, …) sont des murmures qui, si ils ne sont pas entendus deviennent des chuchotements, puis des cris et … c’est à ce moment là que les troubles et les maladies apparaissent. C’est ce que l’on appelle communément la somatisation.


« Sachant que tout ce qui ne s'exprime pas s'imprime, il est souhaitable de favoriser l'expression au-delà de l'émotion, ou du retentissement. Cette pratique permettra d'éviter quelques somatisations, du stress et de l’angoisse. »

[Oser travailler heureux: entre prendre et donner]

Jacques Salomé

Notre société et le rythme qu’elle impose font mal au corps et à l’esprit. Mais avant que le corps n’ait besoin de crier, il est bon de prendre les choses en main et de devenir acteur afin de ne plus subir l’impact des aléas du quotidien. Le monde est en train d’évoluer, cependant, il met du temps. En attendant son évolution, vous avez une alternative possible et viable : changer la perception que vous avez de l’extérieur. Ce changement salvateur commence à l’intérieur de vous-même.

« Vous devez être le changement que vous voulez voir dans ce monde. »

Gandhi

Combien de temps dure un suivi ?


Pour tenir un engagement dans le temps et arriver jusqu’à l’obtention d’un résultat, il faut que ce soit agréable à faire et à vivre, mais il est également indispensable que le résultat soit à la hauteur de l’investissement fourni. Que ce soit en sport, au travail, dans une relation, … il faut du temps pour construire, pour apprendre et pour créer. Pour vous rencontrer vous-même et pour apprendre à vous aimer, il est nécessaire de trouver la personne qui vous convient. N’hésitez pas à changer de thérapeute si vous n’avez pas d’atomes crochus avec celui que vous avez vu.


Vers quel professionnel me diriger ?


Le professionnel est avant tout un être humain, si vous n’appréciez pas son approche, consciemment ou inconsciemment il le sentira et sera gêné dans son travail, tout comme vous serez gêné(e) pour vous dévoiler. Donc surtout, n’aillez pas peur de dire que la méthode proposée ne vous correspond pas et que vous ne souhaitez pas poursuivre le suivi.


«L’honnêteté est une clé de réussite dans le triangle thérapie - patient - thérapeute.»


Afin de cibler vos recherches si vous n’avez pas de recommandation pour vous diriger vers une personne en particulier, demandez-vous :

Est-ce que j’aime parler ou non ?

Est-ce que le contact physique me dérange ?

Ma problématique est-elle physique, émotionnelle, difficile à identifier ?

Est-ce que les pratiques énergétiques me parlent ou est-ce que je suis pragmatique ? Est-ce que je peux m’ouvrir à ces techniques ?

Le contact pour dialoguer et me livrer, est plus facile avec un homme ou une femme ?

En fonction des réponses qui vous viennent, vous pouvez commencer vos recherches. Si vous n’aimez pas parler et que votre problématique est émotionnelle, vous pouvez vous orientez vers la kinésiologie où le praticien se sert des mémoires que le corps a imprimé tout au long de l’existence. À l’inverse, si parler est un exercice qui vous soulage, vous avez le choix, la psychothérapie si vous avez envie d’un suivi qui dure, l’EFT si vous souhaitez une thérapie brève, …

Si votre corps vous fait souffrir et que vous pensez qu'il y a un lien de cause à effet avec votre émotionnel et votre parcours de vie, vous pouvez alors chercher un/une praticien-ne pluridisciplinaire, qui va traiter le corps, l’esprit et l’ émotionnel.

« Les maux du corps sont les maux de l’âme.

Ainsi on ne doit pas guérir le corps sans chercher à guérir l’âme. »

Platon

L’important est que vous vous sentiez prêt(e) à faire la démarche, car un professionnel si bon soit-il, ne pourra pas faire le travail à votre place. Il est là pour vous guider, pour vous soutenir dans l’avancé de la thérapie et pour vous aider à trouver vos solutions afin que vous soyez épanoui(e) ! Ne perdez jamais de vue que vous formez une équipe avec votre thérapeute, vous comptez sur lui pour vous aider à soulever les voiles de votre parcours qui vous mènent à mal dans votre vie encore aujourd’hui.

«  La confiance : la force de la relation thérapeute-patient.  »

C’est en fonction de vos attentes, des techniques choisies et du protocole que le professionnel va vous proposer, que vous aurez une idée de la durée vers laquelle vous vous dirigez. Ceci étant, les accidents de vie qui marquent (deuil, perte d’un emploi, séparation, agression, …), laissent des stigmates profonds, ils demandent du temps pour être apaisés. Dans cette équipe que vous formez avec votre thérapeute, vous êtes un patient, donc : soyez patient. Il n’y a pas de magicien qui puisse vous aider en un tour de baguette magique, et si vous en croisez un … méfiez-vous.



Les séances sont-elles prisent en charge ?

Concernant les remboursements, de plus en plus de mutuelles prennent en compte les méthodes alternatives comme la réflexologie, la nutrition, la naturopathie, au même titre que l’acupuncture et l’osthéopathie. Ceci étant, bien que ces méthodes permettent de maintenir le corps et l’esprit en bonne santé, cela ne fait malheureusement pas encore partie intégrante de nos moeurs.


En Occident, la logique veut que lorsque la maladie survient, le médecin est là pour soulager vos symptômes. Le traitement allopathique prescrit atténue ces symptômes et lorsqu’il le peut, le corps qui a la capacité de se guérir tout seul, fait son travail et revient sur l’équilibre que l’on appelle santé.


En Orient, les médecines traditionnelles (chinoise, ayurvédique, …) sont pensées pour que le corps reste sur cet équilibre. En Chine le médecin est payé tous les mois et si vous tombez malade, il ne reçoit pas son paiement car il n’a pas bien fait son travail … Les traitements sont là en soutien afin que le déséquilibre ne survienne pas.


La différence entre les deux idéologies est sans conteste et pour autant nous ne pouvons penser à les mettre en opposition, car toutes deux sont indispensables. La chirurgie fournit par la médecine de pointe en Occident, est vitale dans certains cas. Mais pour autant, en suivant une hygiène de vie autre, avec moins de stress, couplée à une meilleure alimentation, avec une activité physique qui nous sort de la sédentarité néfaste pour le corps et l’esprit, nous serions déjà en meilleure santé. Et soyons fous, prenons du temps passé seul, en silence, pour soi, pour prendre le temps de méditer et de lire. Alors nous pourrons écouter et entendre les murmures de notre être et de notre âme. Ces maux et ces déséquilibres qui se nomment à terme, maladie, ne sont rien d’autre que le mal qui a dit.

« La maladie est un avertissement qui nous est donné

pour nous rappeler l’essentiel. »

Proverbe Tibétain


Qu'existe-t-il de plus précieux que la santé ?


Quelle valeur a ma santé et mon bonheur ? Chut, faites silence et … Écoutez la réponse, votre corps et votre âme sont en train de vous la chuchoter. Si vous ne l’entendez pas, pourquoi n’essayez-vous pas de trouver un professionnel vous apprendra à vous écouter et à vous entendre afin de vous révéler à vous-même ?

« Votre corps est précieux.

Il est votre véhicule pour l’éveil.

Prenez-en soin. »

Bouddha

5 vues

Coralie Guilhem

THÉRAPEUTE & CONSULTANTE

Énergéticienne

Praticienne en Santé Naturelle®

06 79 58 95 70

CC St Nicolas III - Centre médical

8, avenue Montaigne

31830 Plaisance-du-Touch

Suivez-moi

  • Facebook
  • Instagram

Copyright - Coralie Guilhem